Gosse, jouer, à, bulle

L'association CAMSP de Savoie

Cette Association, loi 1901, à but non lucratif, a été créée au début des années 1980 par M. le Docteur BOVIER-LAPIERRE, pédiatre hospitalier, et sa femme, qui a été la présidente jusqu’en 2008. Ils ont ouvert et développé l’établissement au long de ses 25 premières  années. Les bases sont posées d’un partenariat de proximité avec l’hôpital de Chambéry.

Le choix initial des promoteurs s’est porté sur la constitution d’une association de type loi de 1901.

Pendant dix ans (de 1983 à 1993), le CAMSP s’est « accroché » à une association locale déjà existante en Savoie : l’ASDJEH (Association Savoyarde pour le Développement des Jeunes Enfants Handicapés), qui gérait déjà l’Etablissement des Mésanges à La Motte-Servolex. En accueillant le CAMSP, l’ASDJEH s’est alors dénommée USDEH (Union Savoyarde pour le Développement des jeunes Enfants Handicapés).  Un « Conseil de Gestion » autonome gérait le CAMSP.

 

En 1993, après la création d’un CAMSP spécifique pour les enfants d’Albertville et de Tarentaise, le CAMSP de Savoie s’est dégagé de la tutelle de l’USDEH, devenant complètement autonome.

La capacité est portée à 60 places et deux antennes sont ouvertes à Aix-les-Bains et à Hermillon (couverture de la vallée de Maurienne). Au cours du temps, le service évolue et son organisation se ramifie en se projetant sur le département pour répondre à la demande de soin.


Les 9 années suivantes, sous le mandat de présidence de Mme DURET, l’association a choisi de développer sa base.

Le conseil d'administration réfléchit, suite à la fermeture de l’antenne d’Aix-les-Bains (trop proche du centre à Chambéry), à la position vulnérable d’une association mono-établissement et choisit de solidifier ses assises en formalisant des partenariats.

Un conventionnement en 2012 avec l’hôpital de Chambéry installe un échange de compétences avec la volonté de continuer la mise à disposition du chef de service de pédiatrie pour le poste de directeur technique du CAMSP et la mise à disposition de compétences très spécialisées en néonatologie du CAMSP vers l'hôpital (kinésithérapeute, orthophoniste et psychologue).

L'affiliation à l’Association pour Adulte et Jeunes Handicapés de la Savoie (APAJH 73) la même année se fait également dans un esprit de mutualisation de compétences, et d’appui sur les fonctions sièges de l’APAJH 73, mais aussi dans l'idée d'une ouverture plus régionale (13 CAMSP sont affiliés APAJH en région Rhône-Alpes à ce moment-là).

En 2014, un arrêté d’extension de 2012 permet de monter la capacité d’accueil à 70 places et l’effectif à 15 ETP. En 2015, le CAMSP, en collaboration avec l’association Deltha Savoie (ex Papillons Blancs d’Albertville-Tarentaise), met en place et pilote un dispositif de dépistage et de diagnostic précoce de l'autisme : la PAICS (Plateforme Autisme Inter CAMSP de Savoie). En 2016, le CAMSP arrive au terme de son travail d’évaluation externe et lance concrètement un projet d’extension et de réhabilitation de ses locaux.

L'association adhère la même année à la Fédération des Associations Savoyardes pour Enfants et Adultes Inadaptés ou Handicapés (FASEAIH) pour bénéficier de conditions optimales dans ses achats/prestations et donc optimiser ses coûts.

En 2017, une mutualisation du système d’information est conventionnée avec le CHMS (Centre Hospitalier Métropole Savoie) de Chambéry et le CAMSP entre dans ses nouveaux locaux rénovés. Désormais, fruit d'une réflexion conjointe de la direction et du C.A, le CAMSP est situé Hôtel Dieu à Chambéry, un lieu bien desservi et identifié par les partenaires. Les réflexions menées en aval guident les changements, avec évidemment de nouvelles évolutions à venir.


Sous la présidence actuelle de M. BAUD, c’est le virage autour d’un projet stratégique de l’association qui prend de l’ampleur en revendiquant une implantation et une expertise.

En 2020, le tryptique de l’association se compose de CAMSP/PAICS/PCO.  

L'association s'appuie sur des valeurs fondatrices, en complète adéquation avec celles de la fédération des APAJH : primauté de la personne, non lucrativité, ouverture sur l'extérieur, respect des valeurs de la République. 

Son statut d’association indépendante permet de :

  • conserver son objectivité dans les orientations des enfants suivis et sa neutralité 

  • de spécialiser son expertise dans l’accompagnement à la période cruciale du début du parcours de l’enfant et de ses proches

  • d’éviter les filières internes à un organisme gestionnaire

  • de maintenir une diversité de l’offre et des réponses en évitant les monopoles d’acteurs


Son projet stratégique s’articule autour de :

  • Garantir la précocité du diagnostic et continuer à améliorer la qualité de la prise en charge quelle que soit la pathologie dans un contexte d'inclusion 

  • Assurer l’accès en toute équité aux services indépendamment des conditions sociales et géographiques

  • Soutenir et accompagner les familles, les positionner comme acteur à part entière dans le parcours de l’enfant (pouvoir d’agir/autodétermination)

  • Demeurer un acteur majeur dans la sensibilisation, la prévention, le repérage précoce des déficiences et des troubles neuro développementaux et la formation des acteurs


L'association souhaite conserver son expertise reconnue d'acteur médico-social, spécialiste de la petite enfance (0-6 ans) et spécialisée dans l'accompagnement pluridisciplinaire médical, para médical, psychologique, éducatif et social , inclusif, souple et modulaire de tous types de handicap.  C'est pourquoi, tous les appels à projet, toutes les ouvertures liées à la stratégie nationale pour l'autisme (4ème plan autisme 2018-2022), la circulaire relative à la mise en place des plateformes d'orientation et de coordination, toutes les propositions de l'HCFEA dans le rapport du 05.07.2018, de l'IGAS dans son rapport de septembre 2018 et du PRS 2018-2028 comme l’équipe mobile de scolarité...sont des axes potentiels de développement. L’association garantit une position d’ouverture dans cette période. L’association ne répondra pas à un appel à projet pour des enfants de plus de 6 ans, a fortiori pour des adolescents, adultes ou personnes vieillissantes. 


La vie de l’association ne dépend donc pas uniquement de ses salariés et des administrations, mais aussi beaucoup de la mobilisation des personnes bénévoles de l’association, ainsi d’ailleurs que de la pression des usagers.

Toutefois, l’association a pour règle de ne pas demander aux usagers d’adhérer. Ils ne peuvent donc pas non plus être présents au conseil d’administration, (mais peuvent venir assister à l’assemblée générale annuelle). Cette règle permet d’éviter la confusion entre les rôles d’usagers et de gestionnaire. Par contre, quelques membres du Conseil d’Administration sont des parents d’enfants suivis par le CAMSP dans le passé.

Cependant les buts de l’association sont exactement les mêmes depuis le début, à savoir :

  • Contribuer à la prévention, au dépistage, et à la prise en charge ambulatoire des jeunes enfants de 0 à 6 ans, porteurs d’anomalies neuro-motrices, sensorielles ou mentales

  • Les amener au meilleur niveau de leurs possibilités par tous moyens, pourvu qu’ils restent humains, supportables et reconnus scientifiquement

  • Aider leurs familles à vivre la réalité du handicap sans en être écrasées, pour qu’elles continuent à tenir dans la société leur plein rôle et place.

  • Aider à la promotion de toute autre activité ou programme en faveur des jeunes enfants handicapés.


L’association est reconnue d’intérêt général et à ce titre, peut recevoir des dons de personnes sensibilisés au handicap et peut-être plus encore de la conjugaison de la petite enfance et du handicap.

MEMBRES DU BUREAU depuis septembre 2020 :

  • Président : M. BAUD Jacques

  • Vice-Président : M. BOVIER-LAPIERRE Michel

  • Trésorière : Mme CASSET Françoise

  • Secrétaire : Mme SCHWARTZ Marie-France


Le Président peut être contacté par l'intermédiaire de Mme Burdin, Directrice.